Le guide pour acheter votre filet de protection anti chute


Le filet de protection anti chute compte parmi les dispositifs de sécurité imposés aux chantiers en hauteur. Tous les ouvriers qui travaillent dans ces conditions doivent bénéficier de nombreux équipements de sécurité afin de freiner ou amortir les éventuelles chutes.

À quoi sert le filet de protection anti chute ?

Les travaux en hauteur présentent des risques accrus de chute. Ainsi, toutes les entreprises œuvrant dans le secteur du BTP doivent prendre des mesures nécessaires pour la sécurité de leurs ouvriers. Certains travaux spécifiques sont plus exposés que d’autres, comme l’échafaudage et la couverture. Les filets de protection doivent être utilisés en complément avec d’autres matériels de sécurité. Vous devez utiliser des barrières fixes comme les couvercles d’ouverture et les garde-corps pour empêcher l’artisan de tomber. Le filet anti chute, pour sa part, n’empêche pas l’ouvrier de tomber. Il permet d’alléger l’impact en réduisant la distance de chute ou en absorbant l’énergie de la chute. Toutefois, tous les filets de protection ne se valent pas, choisissez des produits conformes aux normes en vigueur.

Comment choisir votre filet de protection anti chute

Choisissez parmi 4 systèmes disponibles : système S ou filet anti chute avec ralingue périphérique, système T ou filet anti chute horizontal fixé sur des consoles, système U ou filet anti chute vertical fixé sur une structure porteuse et système V ou filet anti chute avec ralingue fixe. En outre, découvrez les 4 classes de filet de protection anti chute. Elles se distinguent de par la longueur de la maille et la valeur de l’énergie amortie à la rupture. La classe 1 mesure 60 mm et la classe A2 100 mm, elles amortissent 2,3 Kj. La classe B1 mesure 60 mm et la classe B2 100 mm, elles amortissent 4,4 Kj. Optez uniquement pour des produits suivant les normes. Votre filet doit être certifié NF EN 1263-1 ou NF EN 1263-2.